Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Oubli?

Exprime toi!

Archives

9 janvier 2006 1 09 /01 /janvier /2006 09:00
Pour ceux qui suivent la mode et se demandent comment Evo Morales était habillé devant le Président des Français, et bien, après le ti-shirt, au Vénézuéla, le pull en Alpaca, en Espagne, et bien c'est le blouson en cuir et chemise blanche qui l'emporte pour se rendre à l'Elysé et serrer la main de Chirac.




Evo Morales vient de conclure sa tournée en Europe avec le compromis de respecter les inversions et reçu l'appui pour son plan social. Sur la photographie, Chirac dit aurevoir au Président élu.

La question qui circule dans toutes les bouches boliviennes et internationales est:

Comment sera - t - il habillé le 22 janvier? Jour où on le nommera Président de la République Bolivienne.

Enfin, on le verra peut être porter une cravatte pour le 22 janvier le jour où il sera officiellement le Président de la Bolivie, ou alors, il portera le bonnet coloré et le poncho indigène? Qui sait?

On le saura dans le prochain épisode: celui du 22 janvier 2006.

De toute façon, il ne pourra pas porter un costume trois pièces avec cravatte, ni même deux pièces...

Je trouve que le cuir lui va plutôt bien ou voir mieux... Il faut vraiment qu'il se trouve un style pour s'habiller... enfin c'est une opinion personnelle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bartholine - dans Infos flash
commenter cet article

commentaires

pab73 10/01/2006 20:38

Je trouve son style très contestataire aussi. C´est comme avoir un pauvre à l ´Elysée ou en rendez vous avec le Roi...ca sonne bizarre, ne c´est pas?

Bartholine 11/01/2006 08:10

Je pense qu'on a des idées pré-conçues de l'individu qui n'a pas d'argent, je pense que Evo Morales est quelqu'un d'intelligent, cultivé (un peu plus que la moyenne bolivienne qui aurait pu se présenter comme candidat aux présidentielles), même s'il n'a pas fait d'études supérieures ou secondaires (en particulier de politique), il reste quand même à l'image majoritaire de la population bolivienne, je fais référence surtout à la classe plutôt moyenne, car pauvre, je ne pense pas qu'il le soit, et qu'il représente. La seule chose qui nous reste de faire est de s'armer de patience et de voir les compromis fait par Evo se concrétiser, même si dans le fond, je crois que Evo est en train de se demander comment tenir parole. Mais il a l'avantage que n'importe quel autre candidat présent aux éléctions présidentielles antérieures a, et c'est celle de sa première fois dans le role de Président de la République Bolivienne. Et avec la mémoire qu'a le peuple bolivien, la chance d'être  élu aux prochaines éléctions présidentielles, risque de lui sourire à nouveau.

sss 10/01/2006 12:43

moi je connais bien ton paye

News