Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Oubli?

Exprime toi!

Archives

22 janvier 2006 7 22 /01 /janvier /2006 10:15

Dans l'histoire culturelle de nos ancètres, l'intronisation se pratiquait ainsi. Des recherches historiques ont été effectuées pour l'autenticité de l'acte, autenticité au niveau des costumes et au niveau des rituels et traditions pratiqués à l'époque des anciens...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bartholine - dans Infos flash
commenter cet article

commentaires

Erick 10/04/2006 16:11

Bonjour,
juste une petite précision : la cérémonie tiwanaku m'a quand même un peu fait rire quand on pense que l'éthnie dont E. Morales est le digne représentant (les Aymaras) est à l'origine de la chute de l'empire tiwanakota. Il faut juste relire ses bouquins d'histoire sur les civilisations andines 2 secondes.
Ensuite il ne faut pas parler de consolidation ou quoi que ce soit d'autre. La Bolivie c'est aussi 2/3 de terres amazoniennes avec des ethnies bien particulières qui ne se retrouvent pas dans les discours en queshua du Président. Sans parler de l'ensemble des cambas assez remonté contre les collas. Et aussi que peut-être que lorsque déjà Queshua et Aymara seront d'accord ils arriveront à faire quelque chose. Ils donnent beaucoup de leçons mais dans les assemblées indigènes c'est loin d'être le parfait amour.
Je n'ai absolument rien contre le président E. Morales, bien que certains de ses discours me fassent un peu peur. Il a en tout cas commencé son mandat avec une vrai majorité et en faisant une chose bien : réduire les salaires du gouvernement. Simplement il faut garder la tête froide et ne pas dire n'importe quoi.
Je suis Erick, doctorant en géographie. Je travaille à Trinidad et lis des livres sur la Bolivie...
Merci et de toute façon bravo pour prendre le temps de faire un site en français sur ce magnifique (et encore trop peu connu) pays qu'est la Bolivie.
Erick

Bartholine 11/11/2006 11:17

C'est vrai ce que tu dis, mais il faut aussi voir l'histoire de plus loin, je sais que des civilisations ont été écrasées par d'autres, et je sais aussi que la soumission fait partie d'une grande majorité de boliviens. Déjà la création d'un pays comme la Bolivie, c'est à dire en prennant compte que des frontières géographiques et non pas des frontières ethniques, avait déjà suscité un problème de "différences" de couleurs, de langues, et a crée un "racisme" virutel dûes aux conditions géographiques "avantageuses" pour les uns, et  "desavantageuses" pour les autres. Je ne critique pas cette union de population complètement différente l'une de l'autre. Mais j'accuse les dirigeants "passés", et "à venir" d'avoir pendant des siècles profiter de ces différences pour contribuer à cette haine.Je pense que Evo Morales est sans doute la personne qui peut "pacifier" ces siècles de querelles occasionnées par les "anciens colonisateurs de pouvoir" et c'est ce qui a été envoyé comme message avec cette cérémonie à Tiwanacu.

ZONGO 22/01/2006 15:52

Félicitation Aux différents Peuples de Bolivie.
Après tous ces siécles d'Oppression,de d'Asservissement,Vous Peuples de Bolivie,Redressez La Tête!
 
Vos Ancêtres,sont Fiers de Vous!
C'est un acte trés important que celui de l'Intronisation d'Evo Morales par des Prêtres Indiens.
Les missionnaires catholiques criminels,ont TERRORISES les Peuples de Bolivie,de Kemet(Afrique Noire)...mais Evo Morales,dit qu'Ayjourd'hui c'est FINIT!
NOUS N'AVONS PLUS PEUR!
EVO MORALES Grand Leopard des Andes
Les Ancêtres toujours Devant
Je suis Kamit(noir africain)et je suis encore une fois trés fier du Grand Leopard des Andes
www.africamaat.com
Force et Vitalité pour Nos Ancêtres

Bartholine 22/01/2006 17:48

Il est vrai que l'intronisation d'Evo Morales fait plutôt jaser les peuples européens et nord américain. Ils ont à envier tous ces restes d'histoires qui coulent encore dans nos veines.Ce sont des cultures non comprises par l'européen, depuis son arrivée sur nos continents comme l'Amérique du Sud et l'Afrique.A l'ère de la colonisation ils n'avaient pas compris et admis que nous étions capables d'avoir des choses en commun (corps, coeurs et têtes) et des choses qui n'avaient pas de liens (culture, religion, langue et  mode de vie).Evo serait- il là pou restaurer cette histoire volée à la Bolivie?

News