Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Oubli?

Exprime toi!

Archives

29 mars 2005 2 29 /03 /mars /2005 00:00

Il est minuit trente du Jeudi Saint. La "Ceja de El Alto" semble endormie et le peu de personnes qui marchent dans les rues grises attendent seulement l'aube. Quand soudain arrive l'inespéré. Un couple apparaît par le secteur des kiosques, qui sont fermés. Tous deux montrent des signes clairs d'être sous les effets de l'alcool et discutent aigrement. Des insultes ils passent à l'agression mutuelle et brutale.

Sans regarder, l'homme donne une trempe à la femme, qui porte son bébé dans le dos et elle lui répond sans s'effrayer. Un garde de sécurité privée essaie de calmer l'ambiance, mais après avoir vu l'agressivité du couple, il préfère quitter les lieux.

La différence de force et de physique sont évidentes, mais la discussion continue avec des coups allers et retours. Tout à coup, apparaissent des inconnus et donnent la face pour la femme, ils commencent à frapper l'homme, qui surpris, ne fit que se défendre.

La femme change de conduite et maintenant défend et prie les agresseurs de laisser en paix son mari. Pas d'écoute, l'agression est donnée par deux hommes et deux femmes, tous en état d'ébriété, qui accusent le mari de "battre les femmes et d'être abusif". L'agresseur reste jeté dans la rue sans réaction.

Tout se déroule en face de ce qu'était la Mairie de "El Alto" et dans le secteur où on trouve des magasins d'approvisionnement, de distilleries, des postes de nourriture de la rue. Comme sortis des pénombres, les curieux rodent dans les lieux. Le tapage est mis à profit par les délinquants qui, confondus entre les témoins, entrent dans les locaux pour voler n'importe quoi, des bouteilles de gazeuses, de cigarettes, de pain et d'autres choses.

Malgré le fait que les gens observent l'agression et le vol, personne ne fait rien. Une rue plus haut apparaît un policier en uniforme, qui observe le groupe de personnes et choisit de tourner au coin de la rue, sans intervenir. Ensuite la femme aide son mari souffrant  à se lever. Tous deux se prennent dans les bras, comme si rien ne s'était passé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ceciline Rivals - dans Découvertes
commenter cet article

commentaires

News