Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Oubli?

Exprime toi!

Archives

15 avril 2005 5 15 /04 /avril /2005 00:00

Jorge a travaillé toute la journée pas de félicitations, ni de cadeaux et n'a pas pu célébrer la fête de l'enfant comme tous les autres de son âge.
Il a 11 ans et, malgré l'envie d'étudier, il ne peut aller à l'école car il n'a pas de certificat de naissance.  Cet enfant gagne sa vie en cirant des chaussures dans la zone Sud. Le papa de Jorge est alcoolique et ne travaille pas.  La maman de l'enfant les a quitté il y a déjà quelques années.
L'ange gardien de Jorge c'est son grand père, qui lui a appris à lire et actuellement essai de l'inscrire sur le Registre Civil pour qu'il puisse aller à l'école.

Paola Alarcón aura bientôt 8 ans et c'est une des meilleures élèves de sa classe. Elle étudie à l'école República Argentina et l'an dernier a réussi la seconde place aux olympiades départementales de mathématiques.
Paola vit en famille avec son frère plus jeune qu'elle et ses parents. 
Elle aime jouer, étudier, apprendre à se servir d'un ordinateur.
Elle confesse qu'elle préfère les livres à la télévision. "Mon histoire favorite est celle Blancanieves". (Blanche neige) Le week end, l'enfant et sa famille sont allés fêter sur le Prado en anticipant le Jour de l'enfant.

Les parents de famille et les enseignants de collèges et écoles se sont organisés hier pour célébrer leurs enfants. Concours, musique, jeux et nourriture ont fait partie de la journée.
Les enfants de l'école México se sont déguisés et sont aller faire un petit tour sur la place Murillo. Dès qu'ils sont arrivés, des bandes musicales les ont fait danser les joyeux rythmes folkloriques.
Au collège Santa Ana, les instituteurs et les étudiants de 4ème de secondaire ont organisé les festivités. Un jeune clown a été le centre d'attention des enfants, qui n'ont pas arrêté de le poursuivre.

A l'école República Argentina, la communauté éducative a préparé une heure civique avec chansons et marionnettes pour les petits. Ensuite, la musique de mode et un couple de clowns ont fait danser les enfants. Dans ces établissements il n'a pas manqué la collation et les cadeaux pour les petits célébrés.

En conclusion: Ayez de l'argent pour payer l'éducation de vos enfants, ceux qui impliquera pour plus  tard qu'ils ne seront pas oubliés. Ils auront de quoi se nourrir pendant que d'autres enfants travaillent pour avoir de quoi passer la journée... et Exister.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bartholina - dans Moi et mes origines
commenter cet article

commentaires

Bertrand 05/02/2006 22:28

Bonjour,
Je ne vous connais pas mais je trouve votre blog très intéressant et très bien fait. C'est surtout la façon dont vous parlez de votre histoire et votre passé et bien sûr de votre pays qui m'a tant plu. Surtout sur le fait que vous soyez né au Chili, qui a attaqué la Bolivie... Cela est du passé maintenant et ne dois, je le pense, pas vous attristé. J'ai beaucoup parcouru votre site avec plaisir. Mon ex-petite amie étant d'origine bolivienne, son père étant arrivé en France quand il avait une 20aine d'année, s'est marié avec une femme française. Son histoire est donc assez proche de la votre. Cela vous ferais peut-être plaisir de rentrer en contact avec elle, j'imagine que ça doit parfois être dur d'être loin de chez soit, et parler à une personne qui a à peu près le meme passé que soit peut rendre heureux ? son site blog est le suivant : http://spaces.msn.com/kimbirleee/PersonalSpace.aspx?owner=1 (je le mets également en lien ci-dessus). Mais surtout ne dites pas que c'est moi qui vous ai parlé de ça car nous ne nous parlons plus. Mais peut-être que cela vous ferais plaisir à vous deux ? En tous cas votre anthousiasme pour votre pays d'origine est très attendrissant. Je vous souhaite plein de bonnes choses. - Bertrand -

News