Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Oubli?

Exprime toi!

Archives

8 décembre 2006 5 08 /12 /décembre /2006 08:20
Bolivie, état des lieux: Le labyrinthe de la révolution bolivienne  par Pablo Stefanoni (El Diplo | Inprecor)

Evo Morales Ayma est arrivé au pouvoir avec un mandat précis, défini par les revendications connues sous le nom de « l’agenda d’octobre » :
convoquer une Assemblée Constituante afin de procéder à la
« refondation du pays », et nationaliser les hydrocarbures. Lors des cinq premiers mois, l’action du gouvernement allait dans le sens d’une application de ce mandat. En mars, Morales parvint à faire promulguer au Congrès les Lois de Convocation de l’Assemblée Constituante et du Référendum sur les Autonomies, cette seconde échéance invitant les Boliviennes et Boliviens à se prononcer sur le passage de la Bolivie unitaire actuelle à un pays intégrant une dose d’autonomie à l’échelle départementale. Et le 1er mai 2006, il signa le décret « Héroes del Chaco », qui replaçait l’État, devenu un acteur marginal au cours des années 90, au centre du négoce relatif au gaz et au pétrole. Doté de ce capital politique, le président bolivien fut plébiscité le 2 juillet, lors de l’élection des constituants, en obtenant à nouveau la majorité absolue des voix, et en revalidant de la sorte la légitimité conquise le 18 décembre lors de l’élection présidentielle, lorsqu’il recueillit 53,7 % des suffrages. (...)

Pour lire la suite...

http://www.risal.collectifs.net/article.php3?id_article=1980

Partager cet article

Repost 0
Published by Bartholine - dans Dossier RISAL
commenter cet article

commentaires

News