Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un Oubli?

Exprime toi!

Archives

15 avril 2005 5 15 /04 /avril /2005 00:00

Jorge a travaillé toute la journée pas de félicitations, ni de cadeaux et n'a pas pu célébrer la fête de l'enfant comme tous les autres de son âge.
Il a 11 ans et, malgré l'envie d'étudier, il ne peut aller à l'école car il n'a pas de certificat de naissance.  Cet enfant gagne sa vie en cirant des chaussures dans la zone Sud. Le papa de Jorge est alcoolique et ne travaille pas.  La maman de l'enfant les a quitté il y a déjà quelques années.
L'ange gardien de Jorge c'est son grand père, qui lui a appris à lire et actuellement essai de l'inscrire sur le Registre Civil pour qu'il puisse aller à l'école.

Paola Alarcón aura bientôt 8 ans et c'est une des meilleures élèves de sa classe. Elle étudie à l'école República Argentina et l'an dernier a réussi la seconde place aux olympiades départementales de mathématiques.
Paola vit en famille avec son frère plus jeune qu'elle et ses parents. 
Elle aime jouer, étudier, apprendre à se servir d'un ordinateur.
Elle confesse qu'elle préfère les livres à la télévision. "Mon histoire favorite est celle Blancanieves". (Blanche neige) Le week end, l'enfant et sa famille sont allés fêter sur le Prado en anticipant le Jour de l'enfant.

Les parents de famille et les enseignants de collèges et écoles se sont organisés hier pour célébrer leurs enfants. Concours, musique, jeux et nourriture ont fait partie de la journée.
Les enfants de l'école México se sont déguisés et sont aller faire un petit tour sur la place Murillo. Dès qu'ils sont arrivés, des bandes musicales les ont fait danser les joyeux rythmes folkloriques.
Au collège Santa Ana, les instituteurs et les étudiants de 4ème de secondaire ont organisé les festivités. Un jeune clown a été le centre d'attention des enfants, qui n'ont pas arrêté de le poursuivre.

A l'école República Argentina, la communauté éducative a préparé une heure civique avec chansons et marionnettes pour les petits. Ensuite, la musique de mode et un couple de clowns ont fait danser les enfants. Dans ces établissements il n'a pas manqué la collation et les cadeaux pour les petits célébrés.

En conclusion: Ayez de l'argent pour payer l'éducation de vos enfants, ceux qui impliquera pour plus  tard qu'ils ne seront pas oubliés. Ils auront de quoi se nourrir pendant que d'autres enfants travaillent pour avoir de quoi passer la journée... et Exister.

Partager cet article
Repost0
14 avril 2005 4 14 /04 /avril /2005 00:00

Neuf sportifs de marche à pied boliviens ont été choisis pour la Coupe Panaméricaine

C'est la Fédération Athlétique de la Bolivie qui a nommé ces neuf athlètes qui interviendront au championnat Panaméricain qui s'accomplira à Lima entre le 7 et 8 mai.

20 km dames: Geovana Irusta, Jeaneth Mamani et Eunice Chávez
20 km hommes: Juan Carlos Sandy, Ronald Huayta et Franklin Aduviri
50 km hommes: Silvano Choquetarqui
20 km juvéniles : Claudia Cornejo et Wilden Patty


Trino entraîne les athlètes Irusta, Chávez et Choquetarqui; ceux-ci travaillent en horaire continu sur différentes routes de La Paz

Les autres travailleront avec Marta Marín dans les installations du Collège Militaire et le Stade Siles

Conformément au chronogramme imposé par les entraîneurs et les dirigeants, le voyage à Lima a été prévu deux jours avant l'épreuve

L'appui économique du viceministère est fondamental pour que ces sportifs puissent assister à l'évènement mentionné

La Fédération a fait connaître les deux premières dates de la Coupe Bolivie, après les épreuves de Cross Country et la Mille à Oruro : La Paz est devant avec 130 points, suivi par Oruro, Chuquisaca, Potosí, Tarija et Santa Cruz

Partager cet article
Repost0
14 avril 2005 4 14 /04 /avril /2005 00:00

Le SIN (Service des Impôts Nationaux) a commencé des jugements de 211 personnes qui ont éviter les impôts



La Personne chargé de ce bureau a remis hier la liste des contribuables qui présomptueusement ont fuit les impôts et a expliqué que maintenant non seulement ils auront une amande à payer mais aussi qu'ils s'exposent à des peines de prisons pouvant aller de trois à six ans.


Partager cet article
Repost0
13 avril 2005 3 13 /04 /avril /2005 00:00

Malgré le fait d'être conscient que les enfants sont l'avenir du pays, la société dans son ensemble ne fait rien pour ceux qui vivent dans des conditions d'indigence et de pauvreté. Pour aujourd'hui les bons accueils arriveront aux milliers de petits, mais tous n'auront pas le même traitement, puisque le libre marché ne permet pas que plusieurs se reposent et célèbrent leur jour.



Dans le pays il reste beaucoup à faire en faveur de l'enfance et l'adolescence, puisque les droits de beaucoup d'enfants sont souillés de façon permanente. Les abus physiques et psychologiques, ainsi que l'exploitation de travail, se présentent dans les foyers et sont commis par quelques personnes indolentes.

Partager cet article
Repost0
12 avril 2005 2 12 /04 /avril /2005 00:00

L'Organisation des Etats Américains (OEA) et l'Unicef ont rédigé le 12 avril 1952 la Déclaration des Principes Universels de l'enfant à cause de l'inégalité et les mauvais traitements que les enfants subissaient dans tout le monde.


C'est pour ces raisons qu'il a été suggéré que chaque pays lui accorde une date pour fêter le Jour de l'Enfant. En Bolivie, en 1955, pendant la présidence de Víctor Paz Estenssoro, qui a décrété le 12 avril comme étant le “Día del Niño” (Jour de l'Enfant).

Partager cet article
Repost0
11 avril 2005 1 11 /04 /avril /2005 00:00
Sur le Prado il y a eu des jeux, divertissements et informations. Les activités pour le Jour de l'Enfant se prolongeront toute la semaine. Ils ont débuté samedi matin.

La fête infantile assiège la ville

 La Paz à l'échelle pour les enfants



Les brigades scolaires de la Police ont montré leur génie pour informer les enfants sur une sûreté citadine. Une petite fille a admiré les maquettes exposées sur le Prado.

Pour avoir un joli sourire



L'un des espaces les plus visités a été celui de la Direction de Santé de la Mairie, où les petits ont pu apprendre à se laver les dents et ont contrôlé leur taille et leur poids.

Encore plus de génie des brigades



Deux garçons se sont déguisés pour apprendre l'éducation routière aux petits qui ont été à la foire. Les deux petites voitures ont circulé sur tout le Prado.

Jeux et des défis pour les plus petits de la maison



Tous les recoins de la foire du Prado ont été pensés pour les enfants. Sur la photo, le petit joue avec un casse-tête de nombres.

Le divertissement a été gratuit dans les parcs municipaux



Ces enfants ont profité du bon climat d'hier dans les balançoires du parc Las Cholas, dans le quartier de la  Florida. Les enfants âgées de moins de 10 ans n'ont pas payé d'entrée.

Partager cet article
Repost0
10 avril 2005 7 10 /04 /avril /2005 00:00

L'autre face de la guerrilla

On sait très peu des soldats qui ont affronté le Che. Les chroniques d'un général les humanise et les monstre ainsi: idéalistes comme Guevara.


La compagnie Manchego. C'était des gars entre 17 et 20 ans.


Des années après, les retrouvailles du groupe aussi connu par ATI-3.


Ex combattants des guerrillas, au défilé à Cochabamba.


Les sous-lieutenants Molina et Galindo (au centre) avec quelques uns de leurs soldats.


Les colonels Valencia et Selich, avec les hommes du Manchego.


Le sous-lieutenant, de l'époque, Galindo fait des déclarations aux journalistes.


Galindo (à gauche), a écrit ses chroniques basées sur son journal de Ñancahuazú.

J'ai une préférence pour les photographies noir et blanc, car on ne voit pas les uniformes qui sont de plus en plus ridicules en couleur, qu'ils soient de Bolivie, ou d'ailleurs. Et puis il n'y a pas photo, ils sont plus beau et plus décontractés.

Partager cet article
Repost0
9 avril 2005 6 09 /04 /avril /2005 00:00

Le musée de la Révolution attend "Don Juan Lechín"

Les restes de l'ex-dirigeant de la Fédération des Miniers et de la Centrale Ouvrière Bolivienne (COB), Juan Lechín Oquendo, seront transportés aujourd'hui à sa nouvelle demeure, dans le Musée de la Révolution, sur la place Villarroel de La Paz. De cette façon, ses proches accompliront  un des désirs les plus profonds du leader révolutionaire, qui même en vie a manifesté son  intérêt de reposer dans ce musée.

Quatre ans après son décès et après avoir  obtenu le certificat sanitaire sans lequel son corps aurait été incinéré à cette fin, ses restes peuvent être situés à côté du général Juan José Torres. Juan Claudio Lechín, fils du notable minier, qui se souvient que depuis le jour de l'enterrement de son père (en août 2001), le Conseil avait déterminé, à l'unanimité, que Lechín repose dans le Musée de la Révolution.

Mais quand Carlos Cordero, le responsable du Musée, lui a montré la place, il est resté très enthousiasmé sachant que serait le lieu de rencontre des héros de la révolution du 52.

Alors il a pensé que ramener Paz Estenssoro de Tarija était peu probable, mais qu'il serait interressant que Hernán Siles Suazo, le général Torres et lui Lechín puissent être là.

(En gros on saura où les chercher.)

Partager cet article
Repost0
8 avril 2005 5 08 /04 /avril /2005 00:00

Fenioux a enfin battu son record des 500!!!

Le cycliste gallois a baissé de 7 centièmes le record de vitesse qu'il avait obtenu à Quito. Le nouveau record a été fait à Alto Irpavi (La Paz-Bolivie).

Un cri jubilatoire de ses accompagnateurs suivis par le geste victorieux de Christian Fenioux a été le corollaire de la journée dans laquelle le cycliste français a battu le record mondial des 500 mètres avec un départ lancé.


Une fois de plus le vélodrome d'Alto Irpavi est au centre de la nouvelle. Le dernier record qui s'était établi sur cette piste date du 10 octobre 2001, quand le français Arnaud Tournant a battu le record du kilomètre avec un départ fixe avec un temps de 58"875/1000.

Qui peut me trouver le record actuel réalisé par Fenioux?
Faite donc vos calculs!
Partager cet article
Repost0
7 avril 2005 4 07 /04 /avril /2005 00:00

La Paz cherche 4 places pour les Bolivariens

Le tournoi National d'Expérimentés commence ce soir à Cochabamba.

La délégation de La Paz de boxe est partie hier soir à Cochabamba pour participer au tournoi national d'Expérimentés qui débutera à partir de 20.00 heures dans le colisée fermé José Casto Méndez.

La Paz reprendra son événement national après deux ans d'abscence et cherchera quatre places dans la selection nationale pour aller aux Jeux Bolivariens organisés en Colombie en Août, a dit le dirigeant Juan Calisaya


Les boxeurs de La Paz qui sont partis hier soir pour le tournoi sont les suivants:

Juan Suntura (Minimosca) (Mini mouche)

Ronald Renzo (Gallo) (Coq)

Franz Mamani (Pluma) (Plume)

Franklin Mamani (Ligero) (Léger)

Cristian Pinto (Welter ligero)

Ebelio Mamani (Welter)

Miguel Collau (Semipesado) (Demi lourd)

Jacob Ovalle (Pesado) (Lourd)

Au dernier moment fut inclus Humberto Mamani, en poids Mouche, qui se battra ce soir.

Ils auront donc comme rivaux occasionels les boxeurs des associations de Santa Cruz et de Cochabamba.

Le tournoi national finira samedi soir. La commission téchnique de la Fédération observera le travail physique et technique des sportifs pour ensuite s'entrainer avec un technicien cubain.

(J'essaierai de vous trouver les portraits des boxeurs j'espère seulement en trouver!)

Partager cet article
Repost0