Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un Oubli?

Exprime toi!

Archives

31 mai 2005 2 31 /05 /mai /2005 00:00

Enfin!

Je viens de lire sur la presse bolivienne que l'ex président de la République" Bolivienne"  va être présenté à la court. Il faut dire qu'il était temps, il était sous la coupole des USA, et c'est pour ça que la République "Bolivienne" serait plutôt "Américaine".

Car de plus en plus tout est sous contrôle, l'Espagne n'a pas voulu de nous, citoyens  latinoaméricains, nous qui lui avions donné tout notre or et argent,  et versé pour les remmercier notre pur sang.

Je sais que je dis une partie de la vérité, mais, je reconnais que l'Espagne n'a pas sa place avec ses colons de couleurs variées... et ses colonisateurs blanchis par l'aide de la farine et la poudre qui n'arrête de circuler et de bénéficier ceux qui sont dans le "ciel", dans leur royaume du Nord. Un pue comme père Noël!

Je vois que les américains ont aussi profité de la faiblesse de l'indien et surtout de sa crédulité, qui moi me fait peur. Car si les indiens sont crédules, pacifistes, silencieux, tranquilles, sereins et très courageux. Je sais que quand la colère monte à la tête, elle explose comme les  volcans quie entourent la Cordillères des Andes, et des courants de sangs bouillants envahissent les rues, les boulevards.

Instinctivement, avec un air de vengeance pour tout le mal causé, là ils s'abandonnent à leur sort, qu'ils soient punis ensuite, par la mort serait un couronnement, mais par la prison, je pense que ça serait de l'injustice.

Je ne suis pas pour la guerre, ni pour toutes formes de tortures, mais je pense que la vie est donné aux plus riches servis par les plus pauvres, pendant que l'ingnorance circulent et ferment les oreilles des esclaves.

Donc, si justice après toutes ses personnes décédées pour la défense de leurs droits en Octobre 2003 est faite et je le souhaite de tout coeur, l'ordre rentrera peut être dans le pays... Car les corrompus n'auront plus le même regard porté sur les indiens d'Amérique du Sud. Il faut bien un lapin d'éxpérience pour faire reigner la justice. Ce lapin s'appelle: Bolivie.

En espèrant que l'ex-président paie entièrement pour ses fautes comises.

Pendant ce temps ont oubli les autres problèmes actuels et vitaux.

Partager cet article
Repost0
29 mai 2005 7 29 /05 /mai /2005 00:00

Six de chaque 10 boliviens veulent migrer; trois milions l'ont déjà fait

L'accroissement des chomeurs. Seulement durant la gestion dernière ont quitté le pays  aux allentours de 240 000 boliviens à la recherche d'un futur meilleur.

L'exploitation laborale. Les compatriotes, puisqu'ils n'ont pas de papiers légaux qui clarifient leurs situations, sont exploités au travail.

La migration bolivienne.

Le manque de conditions et d'emploi obligent chaque jour aux nombreux centainaires de compatriotes à quitter le pays.

Partager cet article
Repost0
26 mai 2005 4 26 /05 /mai /2005 00:00

Ce que je vais écrire est plutôt des souvenirs, ce sont un peu comme les souvenirs de guerre ou encore des déportés ou des personnes qui ont soufferts dans les camps de concentrations.


Là, c'est un vécu , un passé qui me reviens en tête quand je repense à tout ce que j'ai vécu dans ce pays, qui est ce lui de mes parents surtout de ma maman. Pour une fête des mères pour la plupart des mamans boliviennes et toutes celles qui se sont là bas, eh bien, c'est vraiment pas juste.


En ce moment, la Bolivie traverse une crise qui s'assimile à celle d'Octobre 2003 où le président Gonzalo Sanchez de Losada a été prié de partir et quitter le pouvoir. Celui-ci a été receuilli dans les bras de l'amérique du Nord, les Etats Unis pour être exact.


Quand je revois ces images qui ont massacré, pillé, détruit des vies humaines, des biens particuliers et de l'état... Et qui renaissent aujourd'hui devant moi, loin de mon pays maternel, c'est là que je me dis que je voudrais être en ce moment. Auprès des miens, non seulement auprès de mes parents, et familles, mais aussi auprès de mes compatriotes, je suis française, oui, mais j'ai toujours eu du sang bolivien dans mes veines...


Toute cette injustice, ce mal être me révolte, et me donne la nausée, je voudrais protéger les miens, leurs biens mais hèlàs je ne peux que me contenter d'être le spectateur, et je me sens inutile, sans envie de rien, juste d'être parmis les boliviens, et me battre pour arriver à obtenir la paix, la fraternité, l'équilibre, la stabilité, mais je suis là, je pense à eux, même la nuit, je voudrais les combattre les anéantir pour toujours.... Ces fantômes de l'oppréssion. S'il le fallait je prendrai les armes et irai combattre contre eux, contre ceux qui font tellement de mal, qu'ils en laissent des souvernirs amers.


Je ne les porte pas dans mon coeur ces "pacos de mierda", ils sont tous pareils, ils jouent à la gueguerre... Ils veulent voir couler le sang, encore et encore, jusqu'à la soumission complète comme aux temps des conquistadors!


Je boue de l'intérieur, mais je ne souhaite pas de voir vos compatriotes mourrir deux fois pour rien, et je repense à Jeanne D'Arc, qui à soulever le peuple, et à la prise de la Bastille, qui a libéré la France... Mais en Bolivie, la tête de qui pourra-t-on envoyer à la guillautine?

Hélas ils n'y auraient pas assez de bourraux volontaires pour tous les guillautiner!


Car il me semble que la Bolivie deviendrait dépeuplée...



Partager cet article
Repost0
24 mai 2005 2 24 /05 /mai /2005 00:00

Les FFAA ratifient leur compromis démocratique

La version du Ministre du Gouvernement Saúl Lara, assure et denonce la préparation d'un coup d'état par des personnes intéressées encore à l'instabilité du Gouvernement avec le soutien des FFAA et de la Police. Cependant, l'institution militaire ratifie son compromis démocratique.

"Il y a des personnes qui cherchent d'une manière intense un contact avec les Forces Armées et la Police nous informent nos organismes d'intelligence", a affirmé l'autorité, bien qu'elle n'a pas voulu donner des noms pour des raisons politiques et d'investigation.

Tandis que le commandanti de 8 ª la Division de l'Armée, à Santa Cruz, le colonel Tomás Peña Ilillo a ratifié que l'organisme militaire est au service de la démocratie et a dit que "les Forces Armées n'accepteront rien d'imposé, qui aille contre l'ordre établi" et agiront contre "n'importe quelle personne ou organisation qui tentera de briser les lois  et l'organisation de l'état".

Partager cet article
Repost0
22 mai 2005 7 22 /05 /mai /2005 00:00

Les femmes prennent les commandes pour sortir à flot la famille dans le pays

Les chefs du foyer (sont plutôt des femmes) · Dans les familles composées par la maman ou le papa et les enfants, 78 % ont à la tête de la famille, une femme.

Le phénomène de parents célibataires · Devient une apparition récente. Les hommes seuls  qui élèvent leurs enfants ont entre 15 et 24 ans.

Le nombre de divorces augmentent · Au recensement de 1976 il y avait 40.560 personnes séparées ou divorcées. En 2001 il y en avait 151.624.

Moins de gens se marient · l'INE remarquent que durant ces dernières années, le nombre de couples mariées ou concubinages est en décroissance.


Partager cet article
Repost0
20 mai 2005 5 20 /05 /mai /2005 00:00

LES VIGILES A SUCRE



Un groupe d'activistes des Droits Humains étaient toute la journée à la porte de la Court Suprême

Pourquoi?

Je vais vous expliquer...

On ne veut pas traduire en justice un voleur et un menteur, manipulateur et vendeur de patrimoine qui ne lui appartient pas... Ni à lui, ni à quiconque d'ailleurs. Mais on une impression de non appartenance. On nous a vendus ouis aux Etats Unis, qui eux se préservent et qui protègent des gens comme Gonzalo Sanchez de Lozada... Je suis entrain de vous contituer un dossier sur lui, et ça va vous donner envie de l'enfermer pour tenir compagnie à d'autres personnages de son genre... Un protégé de la corruption humaine...
Vous verrez bientôt... D'ici quelques temps...
Partager cet article
Repost0
19 mai 2005 4 19 /05 /mai /2005 00:00

Les Etats Unis ont arrêté l'anticastriste Luis Posada

Il est recherché à cause d'un attentat d'avion cubain arrivé en 1976.

Devant une pression croissante internationale, les autorités d'Immigration des États-Unis ont arrêté avant hier Luis Posada Carriles, recherché par son rôle présumé dans l'attentat meurtrier d'un avion cubain en 1976.

Le détenu avait demandé un asile aux États-Unis.

Posada Carriles, exilé d'origine cubaine, ex-agent de la CIA et ex-fonctionnaire vénézuélien de la sécurité, recherché par Cuba et le Vénézuela.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2005 7 01 /05 /mai /2005 00:00

J'aimerai juste que vous regardiez cette photo, et que vous me disiez ce que vous y voyez vraiment...



C'est la capitale de la Bolivie, effectivement, la ville de La Paz, mais regardez de quoi est recouverte la rue qui donne cette vue imprennable?

J'imagine déjà les odeurs... Où alors n'y en a-t-il pas?

A vous de m'en commenter...

Moi j'ai travaillé dans un quartier comme celui-ci.

Partager cet article
Repost0
14 avril 2005 4 14 /04 /avril /2005 00:00

Le SIN (Service des Impôts Nationaux) a commencé des jugements de 211 personnes qui ont éviter les impôts



La Personne chargé de ce bureau a remis hier la liste des contribuables qui présomptueusement ont fuit les impôts et a expliqué que maintenant non seulement ils auront une amande à payer mais aussi qu'ils s'exposent à des peines de prisons pouvant aller de trois à six ans.


Partager cet article
Repost0
10 avril 2005 7 10 /04 /avril /2005 00:00

L'autre face de la guerrilla

On sait très peu des soldats qui ont affronté le Che. Les chroniques d'un général les humanise et les monstre ainsi: idéalistes comme Guevara.


La compagnie Manchego. C'était des gars entre 17 et 20 ans.


Des années après, les retrouvailles du groupe aussi connu par ATI-3.


Ex combattants des guerrillas, au défilé à Cochabamba.


Les sous-lieutenants Molina et Galindo (au centre) avec quelques uns de leurs soldats.


Les colonels Valencia et Selich, avec les hommes du Manchego.


Le sous-lieutenant, de l'époque, Galindo fait des déclarations aux journalistes.


Galindo (à gauche), a écrit ses chroniques basées sur son journal de Ñancahuazú.

J'ai une préférence pour les photographies noir et blanc, car on ne voit pas les uniformes qui sont de plus en plus ridicules en couleur, qu'ils soient de Bolivie, ou d'ailleurs. Et puis il n'y a pas photo, ils sont plus beau et plus décontractés.

Partager cet article
Repost0