Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un Oubli?

Exprime toi!

Archives

13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 11:59
Bonjour à vous tous,

Il est vrai que j'ai été longtemps absente, mais maintenant je reprends l'entretien de mon blog sur la BOLIVIE.

Quelques nouvelles pour ceux à qui ça intéresse toujours, c'est le chaos en Bolivie, entre les pluies torrentielles et les manques d'eau pour certaines régions,  et en plus il faut ajouter les problèmes liés aux divers réferendums et les diverses contradictions gouvernementales, ça promet en termes d'informations pour cette nouvelle "saison"...

Voilà, un petit topo de ce qui viendra...

Pour ceux qui ont vu le match de foot Argentine / France, ça évoque quoi la défaite européenne? A qui la doit-on?

à très bientôt! 
Repost 0
Published by Bartholine - dans Moi et mes origines
commenter cet article
19 janvier 2007 5 19 /01 /janvier /2007 11:24
Bonjour,

Je voudrai vous faire part de mon état d'esprit suite à des commentaires sur mon Blog, et la Bolivie. Voilà, je viens de découvrir, les vraies motivations de la création de ce blog.

Je croyais que c'était dû au fait que mes parents y étaient encore.

Petit rappel: ma mère est bolivienne, et mon père français.

Je commence à comprendre pourquoi mon père est resté en Bolivie. Et je commence à sentir une certaine nostalgie des montagnes à pertes de vue, des personnes qui vous annoncent le tarif des transports en commun quand vous les prenez, l'accueil des amis, le partage, la fête, la chaleur humaine, le contact, la vie!

Alors que je suis consignée cette année, à cause de la hausse des prix des billets d'avion, à rester dans ma chambre! Pourquoi? Je sens que j'en veux à ce système pourri qui vous démuni de tout sentiments possible à l'égard de votre voisin, de votre boulanger, de vos proches. Et qui incite à surtout ne pas changer, continuons dans la voie, cette chaleur humaine est entrain de geler, et nous ne ressentons pas le besoin de partager, de sourire, de communiquer! Quel dommage!

Et voilà je commence à m'apercevoir, que l'équilibre que je trouvais dans cette bi-nationalité, penche plus d'un côté humain et insouciant que d'un côté individualiste et peureux.

Je crois que c'est mon sang bolivien qui alimente mon cerveau français et que c'est grâce à cette alimentation que je ne suis pas devenue seulement française, c'est grâce à ce sang que je conserve mon côté humain.
Repost 0
Published by Bartholine - dans Moi et mes origines
commenter cet article
5 mars 2006 7 05 /03 /mars /2006 12:16
Il y a quelques jours et tout le monde le sait que le Carnaval se fête tout comme il se fêtait dans les anciens temps en Amérique du Sud.

Quand je parle d'anciens temps, je fais référence à il y a plus de 160 ans, il faut dire que la Bolivie n'a pas perdu ses "bonnes ou mauvaises" habitudes.

Bonnes pour ceux qui il y a 164 ans ont réussi à la même période, à prendre un territoire riche en minerais et une sortie ou accès à la mer.

Mauvaises pour ceux qui ont perdu il y a 164 ans la liberté, d'expansion économique et sans doute sociale.

D'une part je pense, et ça n'engage que ma personne, que les boliviens ne connaissaient pas les avantages et n'ont pas défendu un territoire riche en espoirs.
D'un autre côté, je me demande ce que ça aurait été en mains de personnalités honnêtes et non "dictatoriales" ou "pseudo-présidentielles" qui n'avaient pas l'intérêt celui de penser à leurs poches (trouées par excellences).

Selon les diverses versions recueillies,  il y en a quelques unes assez frappantes, et ce n'est pas pour défendre le Chili contre la Bolivie ou vis et versa, mais je crois que si c'était à refaire, les dirigeants boliviens ne changeraient rien. Comme je pense que le Chili a employé une stratégie de lâches et fuyards.

Si mes cours d'histoire sont encore présents dans mon esprit d'adulte. Les chiliens ont profité de la période du carnaval pour attaquer et prendre d'assaut les villes côtières qui sont actuellement sous coupelle du Chili. Les villes d'Antofagasta, Mejillones, Tocopilla et Calama formaient partie de la Bolivie.

Si je parle de cet événement précis, c'est qu'on célèbre toujours le carnaval avec autant de démesure que possible, et j'ai l'impression d'avoir en tête cette défaite même si je ne suis pas née ni à cette époque ni dans ce pays. On s'enivre à n'en plus finir, et c'était déjà le cas il y a 164 ans. En même temps j'ai un sentiment de honte, pour les chiliens, qui ont profité de cette période pour prendre d'assaut un territoire qu'ils croyaient sien par droit de travail.

Pourquoi j'en parle maintenant? C'est vrai. J'aurai pu le faire avant, ou pas le faire du tout. Mais je pense avoir dessoûlé et qu'après le mal de tête, la raison revient automatiquement au galop, avec les remords. Je ne suis pas partisane de ces beuveries à finir à quatre pattes, à me réduire à l'état inconscient pour me sentir bien...  Ou à essayer d'oublier qui je suis ou d'où je viens et où je vais.

Je pense avoir des soucis  comme tout le monde, mais ressentir le besoin comme le fait le "bolivien" de s'imbiber et se noyer dans l'alcool pour s'oublier complètement.
Je comprends certaines attitudes, mais il n'y a pas d'excuses pour ça. Je défends la Bolivie mais je ne l'excuse pas.

Et toutes ces paroles sont le fruit d'une image qui après réflexion, m'a laissé réfléchir à l'avenir d'un pays qui a tant à offrir, mais pas ce genre d'attitudes et d'images.

C'est bien que le Président de la République bolivienne partage avec son peuple, des traditions ancestrales... Mais il me semble tout de même important qu'il préserve une mémoire présente des faits passés il y a 164 ans. Même s'il est le président des indigènes boliviens, est mon président; il ne peut pas s'abandonner complètement à ce qu'en qualité de citoyen comme moi, je peux me permettre de faire. Il y a la sécurité d'un pays avant tout qui prime, et je pense que partager avec le peuple le Carnaval, c'est bien, mais ça fait pas sérieux pour un dirigeant d'un état tant convoité par les voisins. Et si l'histoire se reproduisait? Je ne le souhaite pas, la Bolivie a déjà assez perdu et vendu de part son histoire de territoires.

C'était juste un rappel historique que comptais faire le jour du Carnaval, mais j'ai réaggit comme il y a 164 ans, j'ai eattendu la fin de la fête pour vous informer.
Repost 0
Published by Bartholine - dans Moi et mes origines
commenter cet article
27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 14:02
Il faut que je vous demande des excuses pour mon silence radio...

Mais j'en avais besoin.

Il fallait que je me coupe un peu de la Bolivie, car il est vrai que je pense de façon plus objective une fois que je n'y suis plus.

J'ai passé deux semaines là bas, et je n'ai pas eu le temps de compter les jours, car ils ne me semblaient pas assez longs pour tout faire.

J'ai été à La Paz, la ville d'où ma maman est originaire. La plus grande partie de ma famille, côté maman habite la capitale. Alors entre invitations à déjeuner et dîner, quand vous n'avez pas assez de journées, elles vous semblent trop rapprochées, et vous attrapez une indigestion à force de trop manger. Mais bon, nous nous sommes mis au régime une fois arrivés en France.

J'ai voulu faire plaisir à mon petit ami, et nous sommes allés à Arica, au nord du Chili. C'était en quelques sortes juste pour faire trempette dans le Pacifique. L'eau est assez froide (environ 19°) et les courants d'eau sont plus forts, plus importants et plus violents. La ville d'Arica, pour ceux qui ne connaissent pas, se situe à environ 8 ou 10 heures de bus depuis La Paz. En avion il faut compter environ 1 heure et demi.

Je voulais prendre le bus, pour que mon petit ami connaisse mieux la route, car le paysage et surtout les changements de températures et d'altitudes sont assez sensibles au corps humain.  Nous avons donc été pour trois jours, c'est à dire un jour de voyage, une journée de séjour, et un jour de retour.

Si je devais vous conseiller d'y aller, je vous dirai que le voyage de jour est encore plus impressionnant, car vous voyez tout les montagnes on passe à 4800 mètres la frontière chilienne. et à 4600 mètres la frontière bolivienne. Nous sommes allés en période d'été, mais le froid se fait ressentir à ces hauteurs là.
Repost 0
Published by Bartholine - dans Moi et mes origines
commenter cet article
20 février 2006 1 20 /02 /février /2006 08:25
Bonjour à vous tous et à vous toutes!

Je voudrais m'excuser pour le silence que j'ai eu et que j'aurai sans doute pendant quelques jours encore, mais il est vrai que je reviens de Bolivie, et j'ai besoin de temps et de tranquilité pour me remettre de mes émotions.

Vous êtes sans savoir peut être que ma famille est en Bolivie, que deux semaines de séjours en Bolivie c'est court... Mais mieux vaut deux semaines que rien du tout.
Mais je vous promets que je vous raconterai le récit de mon séjour là bas... Depuis le départ de France jusqu'au retour...

Pour que vous ayez une idée des dates, j'y suis allée du 3 février au 18 février...

Entre temps, vous pouvez toujours me laisser des commentaires et poser des questions.

A très vite,

Votre blogueuse Céciline alias Bartholine.

PS: Si je n'ai rien dit de mon voyage en Bolivie à ceux qui sont là bas, c'est parce que je n'avais pas assez de temps pour rencontrer certaines personnes, ça sera pour une prochaine occasion, car j'irai plus longtemps.
Repost 0
Published by Bartholine - dans Moi et mes origines
commenter cet article
17 février 2006 5 17 /02 /février /2006 12:40
Le Concours des Alasitas consiste à présenter des miniatures artisanales et de les exposer devant un jury qui determine les trois premiers gagnants.
Il y a eu 64 travaux artisanaux présentés au concours et voici les trois premiers gagnants.


Masques et tenues de la "Morenada"

1er Prix


Outils et tenues vestimentaires

2ème Prix



Costumes traditionnels de chaque départements boliviens pour le Carnaval

3ème Prix.

 

Repost 0
Published by Bartholine - dans Moi et mes origines
commenter cet article
31 décembre 2005 6 31 /12 /décembre /2005 13:20
  • Manger du raisin et faire un vœu par raisin et par mois.

  • S’asseoir 12 fois et se lever à nouveau 12 fois pour se marier.
  • Recevoir l’année avec de l’argent dans les chaussures pour la prospérité économique.
  • Porter des sous-vêtements à l’envers pour avoir beaucoup de vêtements neufs durant l'année.
  • Mettre une bague en or dans sa coupe de champagne c’est pour s’assurer que l’argent ne te manquera pas (attention il ne faut pas avaler la bague).

  • Allumer des bougies de couleurs : les bleues apportent la paix, les jaunes apportent l’abondance, les rouges apportent la passion, les vertes apportent la santé, les blanches apportent la clarté et les bougies de couleur orange apportent l’intelligence.

  • Répéter à voix  haute ou mentalement la phrase "Je vais être heureux cette année.”

  • Si vous allez dehors, essayez que la première personne que vous croisiez soit jeune, plus jeune elle sera, plus grande sera votre joie.

  • Monter sur la table apporte « ascenso » dans la vie.

  • Sortir les valises à la porte apporte beaucoup de voyages l’année qui commence. C’est encore mieux si vous faites le tour de pâté de maison en traînant vos valises.

  • Porter des sous-vêtements de couleur jaunes la nuit de fin d’année, assure bonheur et bons moments. C’est mieux si on les porte à l’envers avant minuit. Encore mieux s’ils sont offerts.

  • Porter des sous-vêtements de couleur rouges attire l’amour.

  • Manger une cuillère de lentilles (cuites) durant les premières minutes du nouvel an apporte prospérité.

  • Se laver les mains avec du champagne et du sucre apporte de l’argent.

  • Distribuer des épis de blé symbolise l ‘abondance.

  • Le baiser : s’assurer que la première personne que l’on embrasse soit du sexe opposé quand le moment de souhaiter la nouvelle année arrive.

  • Changer de vêtements, s’habiller de blanc pour éloigner les maladies.

  • Se baigner à minuit, prendre un bain spécial préparé avec sept herbes aromatiques, la ruda, altamiza, mirto, camomille, nogal, laurier, cicuta et trois fois savonné avec du savon « Roi ».

  • Le claquement de porte, à minuit, en donnant la bienvenue à la nouvelle année, il faut claquer la porte, avec force, pour sortir les mauvais esprits qui ont rodé durant l’année qui se finit.

  • Compter l’argent de préférence des billets pour qu’ils n’en manquent pas durant toute l’année.

  • Les pièces de monnaies: Demande trois pièces à quelqu’un qui soit entrain de célébrer l’arrivée de la nouvelle année. Ça t’apportera chance comme les trois rois mages.
  • Billet vert: A minuit, enveloppe un billet neuf dans une feuille de laitue et garde la dans ton portefeuille pour que l’argent ne manque pas.

  • Sahumerios: Les sahumerios sont employés pour isoler les énergies négatives et pour ouvrir les portes à la prospérité.

  • Les pommes de terre: Sélectionnez trois pommes de terre. Une entièrement pelée, l’autre à moitié et la troisième sans peler. Lancez les sous le lit après minuit, avec la lumière éteinte. Le jour suivant vers six heures du matin, plongez votre main droite sous le lit, sans regarder, et sortez une pomme de terre. Si vous sortez la pomme de terre entièrement pelée, ça ne sera pas une bonne année pour vous, si vous sortez celle qui est à moitié pelée, ça sera une année moyennement bonne pour vous, mais si vous sortez celle qui n’est pas pelée ça sera une très bonne année.

  • L’œuf : mettez un œuf dans un verre d’eau à minuit. Mettez le sous le lit jusqu’à midi du lendemain et interprétez les figures qui se forment ainsi : s’il y a beaucoup de bulles argentées, il y aura de l’argent en abondance; s’il y a peu de bulles,  l’argent manquera; si le blanc prend une forme de barque, il y aura un voyage lointain; s’il apparaît  dans le blanc le profil d’une maison, il y aura achat ou changement de résidence ; s’il apparaît deux formes couronnées avec des bulles et une espèce de tissu long, il y aura mariage; si le blanc et les bulles forment un petit berceau, il y aura un bébé; si on voit une sorte de tombe ou une tache obscure, c’est le signe qu’il y aura deuil et si l’œuf ne présente aucune forme, ni bulles argentées et se tasse dans le fond du verre, il assure que vous ne savez pas lire.

  • Ecrire les souhaits, ou brûler dans un papier avec les années vieilles. Se mélange une  nécessité de sortir de soi, d’un côté tout le bon et le mal et faire qu’à travers la fumée, le feu, et qu’ils arrivent jusqu’en haut.

Repost 0
Published by Bartholine - dans Moi et mes origines
commenter cet article
31 décembre 2005 6 31 /12 /décembre /2005 13:10

Il faut mettre la culotte à l'envers, monter les marches avec des valises, riz, argent et autres, tous se fait avec  le désir d'avoir une bonne nouvelle année.

Culottes
Cetains la mette à l'envers pour attirer le bon sort et aussi pour faire fuire les mauvaises vibrations. La culotte en rouge est pour l'amour et la passion, le jaune pour les affaires et attirer l'argent, et la culotte de couleur blanche on dit que c'est pour se marier. En principe on en achète pour l'offrir soit à un homme (slip, caleçon, string) ou à une femme.

Raisins
Six raisins noirs et six blancs. A minuit il faut manger une grappe de 12 raisins pour la bonne chance. La clé c'est d'en manger une avec chaque son de cloche. Chaque une représente un mois de l'année. A chaque raisin mangé on fait un souhait.

Valises
Il faut si vous voulez voyager, empoigner vos valises à 00.00 et monter des marches ou même sortir de la maison et courrir jusqu'au coin de la rue de chez vous. Plus votre course est longue, plus long sera votre voyage... Certains font le tour du quartier.

Monter les marches
Les personnes le font à minuit pour que durant toute l'année, tout soit au mieux dans leurs afffaires ou études. Plus haut vous montez, plus haut sera votre succès. En général, les gens montent les marches avec les valises, argent, riz et raisins.

Manger du porc
N'importe quel plat fait à base de porc ou cochon est pour une majorité de personnes synonime de prospérité. C'est l'image: le cochon dans son envie de grossir, cherche sa nourriture en bougeant son groin vers l'avant. A l'inverse du poulet qui lui cherche sa nourriture en creusant vers l'arière: donc la viande de poulet est à éviter cette nuit là.

Argent
A 00.00 il faut compter de l'argent. Certains comptent de 10 en 10, pas d'importance au niveau de la monnaie (boliviens ou dolars et euros). Une fois terminé la première "tournée", ils recomptent l'argent à nouveau, et  cette fois-ci, en continuant par le chiffre qui avait cloturé la première tournée. Et puis on peut recompter de 100 en 100. D'autres mettent l'argent dans la chaussure.

Bougies
Elles sont de toutes les couleurs avec différentes formes. A minuit il faut allumer 12 bougies à San Silvestre, une pour chaque mois. Il faut pas oublier de faire des voeux. Les bougies bleues apportent la paix, les jaunes de l'abondance, les rouges de la passion, les vertes la santé et les marrons éloignent les mauvaises vibrations.

Riz, lentilles, sucre et cidre
Les lentilles et le riz sont symboles de prospérité. On a pour habitude de manger une cuillère de chaque ou d'une dans les premières minutes de la nouvelle année. D'autres l'ont dans la main. On croit aussi que se laver les mains avec du riz et avec du champagne ou cidre attirent l'argent. On plonge les mains dans le sucre puis dans le champagne.

Repost 0
Published by Bartholine - dans Moi et mes origines
commenter cet article
27 décembre 2005 2 27 /12 /décembre /2005 22:26
Vive l'esprit de Noël!!!!

Nous sommes tous allés faire la bise au père Noël...




Et nous avons reçu ceci:



Nous sommes tous très déçu cette année!

Le Père Noël lui :


Joint en bouche se frottait les mains...

Lui, n'avait pas beaucoup dépensé.
Repost 0
Published by Bartholine - dans Moi et mes origines
commenter cet article
26 décembre 2005 1 26 /12 /décembre /2005 22:17
R de Rois Mages

P de Panetone

A de Sapin de Noël (Je sais mais c'est un Arbre)


E d'Etoile

N de Neige (C'est très rare en Bolivie)

P de Picana (recette prochainement diffusée sur mon blog)

V de Villancicos (des enfants qui viennent de maison en maison ou qui se déplacent dans les rues pour chanter des chants de Noël)



Joyeux Noël
à vous toutes
et vous tous!!
Repost 0
Published by Bartholine - dans Moi et mes origines
commenter cet article

News