Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Oubli?

Exprime toi!

Archives

22 septembre 2005 4 22 /09 /septembre /2005 00:00
La Recherche de Cocaïne, d'héroïne et de Crack, se fait dans tous les pays du monde. Sans aucune différence.

Il y a plusieurs types de personnes qui peuvent se donner à cette activité, ceux ne sont pas forcement des personnes qui l'ont concrètement et consciemment choisi comme mode de vie, mais plutôt, par naïveté, insouciance et facilité. Cela dit des tierces personnes peuvent  être en danger de mort ou bien impliquées. Mais pour cela il faut des preuves concrètes.

Les personnes que l'ont utilise comme passeurs  sont soient des enfants, des femmes enceinte, des vieillards ou tout simplement des valises à double fond.

Les parcours sont assez curieux, on risque sa vie et on passe des heures dans des avions, des bateaux ou des voitures, avec le produit soit caché dans le mode de transport même, ou bien dans les estomacs de personnes qui risquent non seulement la prison mais aussi leurs vies et celles de leurs proches.

Au départ de l'Afrique, que l'on traverse dans sa longueur. Au passage, on passe le détroit de Gibraltar pour rejoindre le continent européen. Une fois en Espagne (Madrid/Barcelone) on se dirige plutôt vers Amsterdam et là on reprend le long voyage, pour la traversée de l'océan Atlantique arrêt sur Lima... puis direction Caracas, pour aboutir à Paris, destination finale... Il faut dire qu'entre temps, je suppose que le passeur se vide, et approvisionne son point de chute.

Pour ce qui est du cannabis, il va quitter le Maroc, pays producteur par excellence, puis transitera par l'Espagne direction Paris.
La Colombie est le premier producteur de cocaïne, et la culture de la feuille de coca se fait en grande quantité, et pour exterminer les réseaux des cartels de drogues colombiennes la tâche devient de plus en plus difficile.

Quelques chiffres: Pour 1000 tonnes de cocaïne par an, 600 tonnes sont acheminées pour les États Unis; entre 200 et 250 tonnes partent pour l'Europe; et le restant se partage l'Océanie, l'Australie et l'Afrique.

Pour les 250 tonnes européennes elles équivalent à 80 milliard d'euros.

Les circuits les plus fréquents sont au départ de Caracas direction Paris. Au départ de la Colombie direction le Vénézuela pour soit atterrir directement en Europe ou passer par la Martinique ou les Antilles.

A chaque fois qu'on interpelle un passeur, on analyse la composition exacte de la cocaïne et on extrait les solvants résiduels qui donnent la caractéristique d'un échantillon unique comme une empreinte ou code génétique laissé par chaque producteur.

Les nouveaux circuits sont entrain de se développer, car ils se diversifient de plus en plus, car les Antilles sont devenues une plaque tournante pour les trafiquants de drogues. Les américains ont bloqué la route du Nord de la cocaïne alors les "narcotrafiquants" mettent le cap à l'est direction l'Afrique, et le tour de passe passe est joué, la boucle est bouclée.

C'était une émission de "Zone Interdite" diffusée sur M6 sur les réseaux et les distributions de drogue.
Et si je vous en parle c'est pour laver "un peu" la Bolivie de l'étiquette qu'on lui a collé pour trafiquante de Cocaïne.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

News